Archives de catégorie : CR Sorties

VIA FERRATA MAZAMET LE 02.05.2023

Sortie Via ferrata de Mazamet ,Tarn

Participants: Néand et Guillaume.

Nouvelle via, sous la passerelle qui mène au village médiéval d’Haupoul. Le point fort de cette via : 4 tyroliennes, dont une de 200m.

J’avais demandé sur le site via.fr et aux loueurs de matériel, si il fallait une poulie speed ou lente. Dixit Google, il fallait une jaune ?!

Nous avons donc opté pour une lente…erreur, il fallait une speed, et, le vent aidant, nous nous sommes arrêtés en plein milieu de la première via ! Dur dur pour rejoindre l’autre côté. Nous avons donc évité les trois suivantes. Le reste était sympa, avec la passerelle au-dessus, et les touristes admiratifs qui nous encourageaient.

Les singes à l'oeuvre

EN TÊTE DE NOEUDS LE 1ER AVRIL 2023

Cr et photos de Josselin: Un stage nœud le 1er avril ? Une blague ?

Cinq stagiaires sont bien venus à la MDJ de Villebon-sur-Yvette pour connaître les astuces de Bruno pour réaliser des nœuds. Leur expériences étaient variées, du nouveau à l’initiateur canyon, mais tout le monde a suivi la formation avec attention et partagé son retour d’expérience. Leurs objectifs ont été de découvrir les nœuds pour commencer à équiper, revoir les nœuds après une pause spéléo, ou se perfectionner pour passer le stage initiateur. Josselin et Emmanuele ont participé en qualité de cadre apprenti et stagiaire, respectivement. Après une présentation exhaustive des usages et des limites des nœuds et une pause repas, une mise en pratique a été réalisée au viaduc des Fauvettes à Bure-sur-Yvette. Chacun a pu s’exercer sous la vigilance de Bruno et Josselin avec en prime quelques trucs et astuces.

Cyril (initiateur canyon) et Josselin ont en profiter pour faire un décrochement d’équiper.

Certains ont profité pour se perfectionner au parapluie belge en amont du week-end au fort.

Quelques remarques pour la prochaine édition :

– prendre plus de temps pour les noeuds plus complexes;

– prévoir un panneau sur lequel nous pourrions y placer des plaquettes pour une mise en situation en salle.

ENTRAINEMENT PUISELET 25.02.2023

Cr de Jossselin GORNY

Etant repoussé d’un mois la sortie dans le Doubs, nous prenons la direction du Puiselet pour un entraînement d’une journée. Le rocher du Puiselet, une première pour certains et une redécouverte pour d’autres. L’équipe est constituée de cinq personnes pour l’occasion: Bruno, Emmanuele, Josselin, Keltia et Philippe. Nous sommes arrivés sur place à 11h.  Bruno, Emmanuele, Josselin et Philippe ont taquiné la corde pour constituer trois parcours différents sur le rocher principal. La météo est plutôt “gris soleil”, la température estivale et les coups de feux pétaradés dans tous les sens jusqu’à midi (après l’apéro les chasseurs étaient probablement cuits…). Keltia en a profité pour réviser ses nœuds en nous regardant d’en bas. Spike, le chien des enfants de Keltia, ne s’est pas ennuyé puisqu’il a labouré le terrain. Le repas était royal : Bruno nous avait préparé une choucroute royale. Dur de redémarrer après cela, sauf Emmanuele motivé à mettre en place pour la première fois une vire plafond. N’ayant pas prévu de faire un feu de camps, la seule solution pour se réchauffer a été de faire des montées/descentes. Nous sommes resté sur place jusqu’à 17h. Bruno, Emmanuele et Josselin sont allés voir le père du propriétaire du rocher histoire d’avoir leur accord de principe pour monter un projet FAAL. Affaire à suivre.”

INTERCLUB DE NOEL 2021 GARD

Ce camp s’est déroulé du 26.12. 2021 au 02.01.2022 dans le Gard pour explorer la région de la Cèze autour de Méjannes-le-Clap.

La joyeuse équipe était hébergée dans le super gîte du Mas de Playsse à Saint Ambroix!

Cavités visitées en tout ou en partie pendant le camp :

L’Aven des Oublis, l’Aven de Serre des Brus, l’Aven de l’EPMM, l’Aven de Pèbres, l’Aven Grégoire, l’Aven Armedia, l’Aven du Loir, les résurgences de Peyrejal et de Côtepatière-Cocalière et les Banquières pour un total de 10 cavités.

Lire le compte-rendu complet en cliquant ICI

Quelques photos pour illustrer…

ENTRAINEMENT DANS LE SUD GLACÉ!

 Entraînement au col de l’Ècre, samedi 05.02.2022 TPSurT 7h

Participants du Martel: Vincent, Romain, Samantha, Yves (Senior au SCOF)

Rendez-vous à 9h à la fraiche au col de l’Ècre. Objectifs: faire des exercices pour préparer la traversée Corchia et entrainer Samantha à l’équipement. Direction les dolines après le Cresp. On équipe à tour de rôle la corde de progression -pour pouvoir remonter!- et la corde de rappel de 75 m que l’on va bloquer dans le mousqueton de rappel en tête de puits par un double nœud en 8 superposé pour éviter que ça passe à travers ! Ça fait aussi du spaghetti à porter sur les épaules (entraînement supplémentaire nécessaire pour l’Italie) et à démêler en bas avant de rappeler! Un autre bout sert à faire en haut une main courante récupérable (auto-moulinette avec le descendeur).Pendant ce temps Samantha équipe, descend et remonte dans une autre partie de la doline sous le regard scrutateur de l’un ou l’autre des compères…Puis vient le moment des décrochages. L’arbre aux pendus est sélectionné et on va successivement tester la longe crollée, la pédale crollée et le croll à croll, pour bourrins! La victime est arrivée bien morte au sol lors de la première tentative mais Super Mario a récupéré des chances de survie lors des suivantes…On est encore loin des 30 secondes salutaires départ arrêté sous la victime! Puis barbecue virtuel aux sandwichs au soleil! Reprise difficile…Yves se pique d’aller équiper un trou à côté avec un P8 avec névé au fond, utilisé lors du dernier l’exercice SSF; à noter un spit acrobatique à aller chercher en haut du puits – longue dynema nécessaire pour éviter le frottement…Effort inutile car finalement la corde est trop courte pour aller au fond et demi-tour On plie bagage et retour au parking.

Belle journée de spéléo sur terre qui confirme l’intérêt de faire et refaire des exercices!

JNSC 02/10/2021

Malgré une météo peu encourageante, les intrépides du SCOF sont allés équiper le grand puits du viaduc parmi les différents ateliers proposés au public: la grande tyrolienne de Franck (encadré par les militaires de l’Opération Sentinelle!), le pont de singe, la montée descente sur pilier… L’orchestre SCOF se composait de: Néand, Philippe, Keltia, Bruno et Senior. Le barnum a même été déployé au dessus du trou pour permettre une prestation tous temps mais le soleil a été de la partie jusqu’à 15h!

Une centaine de visiteurs trépassés sanitaires par Néand sont venus à cette manifestation, avec une fréquentation limitée du grand puits ce qui nous a permis de gérer dans de bonnes conditions

La pluie a accéléré le démontage des ateliers en fin d’après midi et l’équipe SCOF est allée se réchauffer au bistrot à Gif Sur Yvette en attendant d’aller tenir une réunion de bureau au Courtepaille des Ulys (nouvelle direction: hélas, plus de salade d’accueil ni de moutarde au moût de raisin qui faisaient nos délices!)

SORTIE AU MOURET DANS LE VAR LE 11.09.2021

Participants : Magali, Béatrice (C/R), Yves dit Senior, Pascal, Nicolas
TPST : 7h
A l’initiative de Magali, c’est à 9h que nous nous retrouvons au parking de l’hôpital de Draguignan, direction les gorges de Châteaudouble. Nous faisons nos sacs et entamons la marche d’approche. Nous traversons une 1ere fois la Nartuby, puis son affluent : la Nartuby d’Ampus. L’eau est très claire en cette fin d’été.
Petite montée et nous arrivons au trou 20 minutes après. Nous nous équipons :  néoprène  légère, sous combi, combi, baudrier et quelques 😉 vêtements de plus pour les frileux ou frileuses ?
Nous équipons l’entrée, un P6 puis un fractio assorti de 2 dév et nous voilà au milieu d’un sacré courant d’air. Nous cheminons dans la galerie, un petit rappel et nous arrivons au siphon. Les bouées sont les bienvenues et c’est parti : 1er siphon : environ 25m et un 2eme de 30 m dans une eau à 8°. Arrivés sur la berge, l’eau est omniprésente, une grande cascade et les roches suintent. Nous ferons 3 remontées sur corde pour atteindre la galerie supérieure dans laquelle  nous devons nous baisser pour cheminer. Nous atteignons une énorme galerie où coule la rivière. Petite pause pique nique pour tout le monde et nous continuons notre cheminement en suivant le cours d’eau cristallin. La rivière a creusé ici de nombreuses vasques de toutes les formes, sculptée la roche. Certaines parois ressemblent à des lames très aiguisées et à des troncs d’arbres coupés au centre laissant apparaître des cernes annuels. Au fur et à mesure de la progression, le plafond s’abaisse et nous nous contorsionnons quelque peu pour trouver le passage adéquat dans ce boyau. Séance photos et observation de la roche puis notre progression nous amène dans la galerie fossile. Arrêt sur un banc de sable propice à un prochain bivouac ? Nicolas ira jeter un œil un peu plus loin ou 2 galeries se rejoignent. Nous décidons de faire demi-tour et d’entamer le retour. Jugeant ne pas être assez mouillée, Béatrice tombe dans une grosse vasque qui finit vraiment de la rafraîchir…La chaleur de l’extérieur nous ravit.

Très belle cavité Varoise aquatique  qui mérite le détour