Archives de catégorie : CR Sorties

VISITE DES CARRIERES DE CAUMONT 20.02.2021

Sortie d’initiation spéléo réalisée en interclub; lire le compte-rendu complet avec photos en cliquant 👉 ICI

Notre Groupe devant l’entrée de la carrière du Pylône, photo Xavier

Un peu d’histoire:

Les carrières de Caumont sont exploitées depuis les premiers siècles de notre ère. Leur exploitation à ciel ouvert a donné le
nom à la commune : Caumont = Calvus mons, le Mont chauve. Leur exploitation est devenue, par la suite souterraine.
La pierre de Caumont a servi à l’élaboration de nombreux monuments de la région, dont la cathédrale de Rouen. C’est en
1910 que l‘activité d’extraction de la pierre cessa.
Les carrières furent utilisées pendant la seconde guerre mondiale comme bunker par les Allemands en vue d’y construire
une usine troglodytique de fabrication d’oxygène liquide. Ce gaz devait servir de comburant pour la fusée allemande V2
destinée à bombarder Londres. L’usine de béton armé fait 211 mètres de long, 12m de large et environ 10m de hauteur.
Cette usine ne fut jamais fonctionnelle et le projet fut abandonné en juillet 1944 sur l’avance des alliés.

CAMP DE NOEL SCOF 2020

Compte rendu du camp Noël SCOF du 26 décembre 2020 au 3 janvier 2021 dans le Lot : cliquez ICI pour vous instruire!

Bruno et sa pintade

Et quelques photos souvenir…

Nous y retournerons en 2021 pour aller découvrir la partie non-touristique de la grotte de Presque explorée par notre hôte que nous remercions pour son accueil dans son gîte pour spéléos!

Il neige…

INITIATION SPELEO AU VIADUC DES FAUVETTES 24.10.2020

Lieux : Viaduc des Fauvettes à Bures sur Yvette 91, de 10h à 17h

Participants : Lilly, Sophia, Fred

Cadre SCOF : Bruno Lonchamp

Cette journée a été organisée par le SCCM et le SCOF a rejoint cette journée et mettant en commun son matériel.

Le SCOF a équipé la vire au début du viaduc avec, en bout de vire, une descente doublée pour l’assurance. Nous avons utilisé les cordes du SCCM et vice versa.

Sur les trois inscrits du SCOF, seuls Lilly (12ans) et son père Fred se sont entraînés. Sophia la mère, un peu refroidie par le temps d’automne, a remis sa participation à une autre fois plus ensoleillée.

Après une découverte de l’usage du matériel l’exercice a consisté à faire une montée et descente de 4m de haut. Ensuite nous avons progressé en empruntant la vire sur 5m et passé la voûte pour atteindre la rambarde à 12m du sol (environ).

Lilly et Fred se sont parfaitement adaptés à cette nouvelle façon de se déplacer tout en formulant plein de questions sur la technique de progression sur corde, le maniement du descendeur et des bloqueurs. Le passage des fractionnements s’est fait sans difficulté, à l’exception du déblocage des bloqueurs (justement).

La cerise sur le gâteau fut cette journée anniversaire. Lilly fêtait ses 12 ans (7h 58 le matin). Entre deux rafales de vent nous avons hissé un gâteau paré d’une bougie invincible à hauteur de Lilly toujours suspendue sur la corde. Plus forte que le vent Lilly a soufflé la flamme de la bougie.

Une bonne journée en cette période de covid19.

JNSC 2020 DANS LE SUD

Compte rendu des Journées Nationales de la Spéléologie
samedi 03 et dimanche 04 octobre 2020
organisées par le club spéléo MARTEL ( section spéléo du Club Alpin Français de Nice)

SAMEDI, Aven CRESP:

Malgré la tempête du vendredi qui a ravagé les Alpes Maritimes, quelques forcenés se sont réunis pour partir à l’assaut d’un puit fossile bien sec au col de l’Ecre … avec un soleil revenu dans une petite fraicheur matinale!

6 participants: Camille Buffet, Félix Nilius, Vincent Labaste, Yves Marang (Senior au SCOF!), Romain Meynard, Pascal Archimbaud
Visite avec quelques explications sur la formation de cette cavité découverte en 1956 par le Club Martel. Nous mangeons au point bas de la grande galerie vers -75m.
S’ensuivent quelques manip dans le puits d’entrée: décroché d’équipier, contre poids, palan et l’attitude à avoir en cas d’incident.

DIMANCHE, Aven CRESP:

12 participants: Magalie Gout, Benjamin Maunier, JL Gout, Pierre Vannoorenberghe, Mathieu Dedieu, Nicolas Schwartz, Félix Nilius, Vincent Labaste, Younsi Ouahida, Yves Marang, Romain Meynard, Pascal Archimbaud
Temps couvert et légèrement humide ce matin…Vu l’affluence nous installons 3 cordes dans le puits d’entrée afin de progresser plus rapidement. Toute la cavité est visitée et commentée (historique, labo du CERGA…). a la sortie nous improvisons un goûter au parking, café, thé et beaucoup de parlote spéléo.

Quelques photos prises par Mathieu Dedieu

Les premiers rudiments de formation pour descendre et remonter…

Quelques photos du voyage

DÉSOBSTRUCTION A CAUMONT

Collectif de travail réseau Salle Du Bateau

Clubs participants en 2020

Méandres     SCOF            ESH            

SSPC.           ARCADE     Abîmes

 Sortie du : 13/09/2020                        De 10h à 18h00 

Présents :

Yves Léger, Philippe Geffard, Guillaume Léger, Thess Friedrich,

Lucie Pressier, Elias Borchani, Emilien Audinet, Paul Hieber.

Départ de Saint Cyr l’école vers 8h30.

En action vers 10h30. Le temps de monter la poignée du nouveau chariot enfin complet, de visiter le réseau pour les nouveaux et de répartir les ateliers, il est déjà 11h quand le premier seau se met en mouvement. Philippe va agrandir le premier vide découvert récemment ainsi que le passage vers le deuxième espace. Yves récupère les seaux et les verse dans le bidon découpé, Lucie tire sur la corde depuis l’alcôve et reverse la terre dans des seaux. Les 4 garçons évacuent les seaux vers les brouettes, puis vers la carrière. Le mouvement perpétuel est bien amorcé et avance vite et bien. Au bout d’un moment, Yves permute avec Philippe au creusement, puis Lucie qui les a rejoints. Thess, qui tire la corde depuis l’alcôve, trouve que les seaux n’arrivent pas assez vite et attaque le début du cheminement. A 13h, nous partons manger en rangeant le matériel. L’après-midi sera consacrée à une balade dans les carrières.

En 2h de boulot, 131 seaux sont sortis, soit plus d’un à la minute !

A la fin, tous les seaux sont vides et entreposés dans l’alcôve.

Départ vers Saint Cyr vers 19h,  dans les bouchons du dimanche soir. Arrivée vers 21h30.

Prochaine séance avec une expertise géologique le 19 septembre.

L’équipe du jour
Entrée de la carrière du pylône

Une petite vidéo…

http://scof.eu/blog/wp-content/uploads/2020/09/20200913_104455.mp4

DÉSOBSTRUCTION a CAUMONT 1 septembre 2020

Collectif de travail réseau Salle Du Bateau

Clubs participants en 2020

Méandres     SCOF            ESH            

SSPC.           ARCADE     Abîmes

 Sortie du : 01/09/2020                De 13 à 17h30

Présents : Pierre Beaufils, Nathan Fleuret, Noël Philippe.

Cette demi-journée s’est faite sur le pouce, trop pressé de voir la suite. A13h j’étais sur place, pour 14h initialement. J’en profite pour ramener la brouette remise en état par François Messé, merci à lui. A mon arrivée dans le réseau je lève un croquis avec mesures et direction. Mes 2 compagnons arrivent pendant ce temps. Nous nous mettons en place, je creuse en bout de l’espace, Nathan agrandi le passage d’entrée dans l’espace, Noël tire les bennes et les vides dans les seaux. En bout de l’espace le travail est rude, je creuse allongé à bout de bras. Au bout de quelques temps, je teste, ça ne passe pas, mais je distingue l’espace, cela me semble plus grand que le précédent (la suite me dira que j’étais encore optimiste) Je demande à Nathan plus svelte que moi, de faire l’essai, mais ça coince aussi. Je dois élargir. Nouvel essai, je bloque les pieds de Nathan, expiration et nouvelle naissance, il passe se retrouve dans l’espace 2 plus petit que le précédent, avec à l’opposé une voûte basse ne demandant qu’à nous recevoir en creusant un peu. Comme dans l’espace 1 le sol est couvert d’argile craquelée par endroit. Au plafond une diaclase pleine de mondmilch noir qui a dégouliné sur le sol. Elle se prolonge sur la paroi de gauche et Nathan me fait remarquer une chose que je n’ai jamais vu, le mondmilch est cristallisé par la calcite. Il me montre également une partie d’oursin pris dans la masse du plafond, peut être un Hemicidaris cénularis du jurassique inférieur, à confirmer. Je prends quelques photos et n’y tenant plus, trop tentant, Nathan s’empare de la pelle et agrandit le passage. Deuxième naissance, nous tenons tout juste à deux dans ce troisième espace et surprise, pas de suite, un monticule de sable graveleux obstrue le passage. Je fouille avec la pelle mais rien, il y en a sûrement très épais. Cela est peut-être bon signe…! Noël est passé dans l’espace 2 et ne montrera que le bout de son nez dans l’espace 3. Aujourd’hui nous avons atteint les 100m de réseau. Quelle avancée depuis 1972, dommage que les frangins et mon ami Hans ne soient pas là.

Pour poursuivre sans trop de travail il nous faut agrandir la suite de la goulotte, pour le passage d’un chariot porte bidon benne offert par Jean Pierre Viard. Mais avant toute chose pour travailler et avancer dans de bonnes conditions, remettre en état le cheminement jusqu’à la salle du Dôme. Pour se faire, combler les trous avec les débris de carrière, supprimer les surplus d’argile, voir retourner les tôles qui se relèvent, fixation des tôles au sol Je verrai cela à mon retour de vacances.

Un autre point positif et qui fait plaisir à voir, des jeunes comme Chloé et Nathan qui s’intéressent à la recherche et la découverte de nouveaux réseaux, merci au SSPC.

Le fossile.
La suite…