RAPPORT PICOS 2016

Yourte 2016 (SCOF et interclub)

Picos de Europa, Massif Occidental (Macizo del Cornión)

Le SCOF a organisé depuis 1972 trente six camps en interclub sur les flancs nord puis ouest du massif occidental des Picos de Europa, dans les Asturies, sur la côte
de l’Espagne. Depuis 1999, ce camp regroupe en plus du SCOF, des membres de clubs franciliens, du Lot, de l’Isère (FLT), de la Haute Savoie (SCMB) et parfois des espagnols. Le but est d’explorer la partie haute de la zone dévolue au SCOF depuis 1975. Celle-ci couvre une bande EW qui s’étend du Hou de la Pozas à l’est jusqu’à la Vallée d’Ozania à l’ouest en incluant les Hous de Corroble et le Hou LLuengu, et bordée au sud par le Río Dobra. Le camp d’altitude est situé à Fuente Prieta, à 2100 m d’altitude, à 4h de marche du Lago Enol, terminus des véhicules, et 2h du Refuge de Vegarredonda. Entre 1975 et 1990, environ 150 cavités avaient été explorées, dont 4 gouffres de plus de 500 m de profondeur. Depuis 1999, certaines d’entre elles ont été revisitées : le FP 186, Sima de la Mazada, jusqu’à – 400 m, les FP 208-210, système du Collado del Alba, – 540 m et, plus récemment, le FP170, Les Gemelos, – 292 m. Une soixantaine de nouvelles cavités ont été explorées depuis 1999, mais sans dépasser les 200 m de profondeur, à une exception près, le FP 266.image001image002

Carte du Parc National des Picos de Europa, Principado de Asturias, Espagne (extraite du site officiel http://www.magrama.gob.es/es/red-parques-nacionales/nuestros-parques/picos-europa/)

Cette année, nous étions 9 spéléos (dont 3 franciliens) répartis sur 16 jours entre le 22 juillet et le 6 aout. Côté logistique, nous avons renoué avec les portages, car l’hélicoptère habituel nous a fait faux bond, étant en panne dans la fenêtre qui nous intéressait ! Ce fut douloureux pour nos épaules, mais nous n’en apprécierons que plus son retour en 2017 !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Grande salle d’effondrement à l’air libre (Gouffre des oiseaux) Photo R. Fabriol

Nos efforts se sont concentrés sur le FP 266 (Sima Tres Marías-Torco) situé à 1h30 de marche du camp, à 2380 m d’altitude, sur le col qui sépare le pic Est des Tres Marías de celui du Torco. L’accès est assez exposé et nécessite des cordes fixes dans sa dernière partie. Dans le gouffre, des étroitures successives ont nécessité de longues séances d’élargissement en 2007, 2009, 2010 et 2015. L’effort a été payant, car en 2015 nous avions pu franchir le haut du méandre terminal à -490m (baptisé Toutôbon), puis descendre environ 50 m plus loin pour reprendre pied dans le collecteur. Ensuite, une série de méandres remontants, configuration qui se retrouve souvent dans les Picos, nous avait permis de progresser jusqu’à – 520 m env. avec arrêt sur méandre étroit. Le gouffre avait été déséquipé en laissant les cordes en tête de puits, en prévision de la suite en 2016.

Cette année, nous avons rééquipé jusqu’au terminus 2015 et installé un bivouac à – 390 m (confortable et fort utile après 12h d’efforts au fond !). Nous avons effectué deux pointes : la première pour reconnaitre le terminus 2016 et la seconde pour essayer d’aller au-delà. Malheureusement, l’étroitesse des méandres nous a à nouveau arrêtés, et ce malgré nos tentatives désespérées pour explorer les possibilités de shunt à tous les niveaux. Le gouffre a donc été déséquipé complètement, marquant ainsi la fin de dix années d’explos et d’efforts opiniâtres.

Pour ne pas perdre la dynamique ainsi créée et préparer le camp 2017, nous avons équipé le FP 202 jusqu’à–140 m. C’est un gouffre d’accès facile depuis le camp (moins d’une demi-heure !) et qui avait été exploré jusqu’à – 430 m entre 1983 et 1985, avec arrêt sur méandre étroit. La topo et les compte-rendus d’explo laissaient entrevoir plusieurs points d’interrogation et des possibilités de continuation. A noter aussi qu’en 1985 une coloration du ruisseau découvert à –300 était ressortie dans le Dobra, la rivière qui borde notre zone au sud. Ce sera évidemment notre premier objectif en 2017.

Les spéléos franciliens intéressés par participer au camp 2017 peuvent prendre contact avec Hubert Fabriol (hublots@wanadoo.fr)

image006

Corde fixe d’accès au FP 266 : M. Photo H. Fabriol

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Amélioration de l’équipement dans le FP 266 : Photo R. Fabriol

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bivouac dans le FP 266 : Photo B. Sourzac

SORTIE SCOF POMPAGE JURA 8-11 SEPT 2016

Pompage du siphon à la grotte de Malchefroy (Macornay 39) et exploration des galeries post-siphon organisés par les commissions secours du CDS 39 et 71.

Programme et objectifs de l’opération:

vendredi 9: réception du matériel et mise en place des pompes

crédit photos aux divers participants consentants!

Ça soude…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ça pompe...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ça monte les câbles….
malcheffroy-du-monde-au-siphon-web
Le siphon à sec, enfin!

samedi 10: exploration post-siphon, topographie, désobstruction et, si possible, balises Arva pour les cheminées remontantes

1-camp-de-base
Le camp de base
amont-de-la-rivisre
Amont de la rivière post-siphon
gal-sous-la-trmie-terminale-sud
Galerie sous la trémie terminale sud
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Scofiens en goguette dans la rivière

dimanche 11: repli du matériel et nettoyage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lavage des câbles dans le ruisseau
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La plage de l’Ain pour le lavage du matos perso

rapport détaillé du SCOF:  pompage-malchefroy_09_2016

La topo:   topo-malchefroy

Conclusion du SCOF:    Expérience très intéressante d’exercice de secours souterrain avec pompage, mais sans civière. Quelle logistique! Quel matériel! Que de ressources humaines mobilisées- nous avons été plus de 30 à un moment – et quelle organisation rigoureuse nécessaire pour coordonner toutes ces équipes! On comprend mieux ce qu’un vrai secours spéléo peut signifier et encore, il n’y avait ni puits ni étroitures à franchir…Mais nous avons quand même été récompensés par ce gigantesque courant d’air froid retenu derrière son siphon depuis des siècles et le plaisir de fouler une rivière que peu d’autres spéléos non-plongeurs avant nous avaient eu la possibilité de remonter.

Un grand merci aux CDS  71 et 39

RAPPORT PICOS 2015

SCOF PICOS rapp 2015 nro 36

carte picosPhotos ci-dessous par Olivier GUILLE

IMG_0155
Quoi mes bouses? Je suis chez moi!
IMG_0083
A table!
29072015-_7290398
L’art de jouer du cor au fond des yourtes…Yodel asturien!
IMG_0025
Jeff prépare la soupe.
IMG_0046
La réserve de glace pour l’apéro!
IMG_0112
Il était appelé à régner dans le 266…
IMG_0123
Point chaud quelque part vers -500
IMG_0119
Pas chaud le Marang…
IMG_0209
Va-z-y Manu ! Il manque le réchaud en fonte émaillée…

la spéléo pour tous