Archives de catégorie : Désobstruction

DÉSOBSTRUCTION A CAUMONT 3/10/2020

Collectif de travail réseau Salle Du Bateau

Clubs participants en 2020

Méandres     SCOF            ESH            

SSPC.           ARCADE     Abîmes

 Sortie du : 03/10/2020                        De 8h30 à 17h30

 Présents : Chloé Quéraud Guérin, Pierre Beaufils, 

Philippe Geffard.

8H15 j’arrive en avance pour une fois, nous devions être 5 nous nous retrouverons à 3. Je me prépare Chloé arrive, nous descendons avec le matériel. N’étant que 2, nous allons tenter une vue sur la suite après l’espace 3. Super Chloé creuse, remplit les bennes et moi je les tire jusqu’à la salle du Dôme, où je les déverse pour remplir le vide que Thess n’aurait pas du creuser, à l’entrée du passage des espaces. Cela nous facilite le vidage dans le chariot et les seaux. Retour avec la benne vide à l’espace 3 et déjà 2 autres m’attendent…! Vers 10h Philippe montre le bout de son nez (il vient de la région Parisienne) il me remplace pour sortir et vider les bennes salle du Dôme. Moi je continue le transfert espace 3 vers le 1, avec passage bas et chatière. Dans l’espace 1 la benne est sur le chariot qui est tiré avec une corde par Philippe. A midi Chloé doit rentrer, sans avoir vu la suite, pourtant elle s’est donnée bien du mal. Philippe et moi sortons déjeuner à l’extérieur. Vers 13 h nous reprenons la pelle pour descendre le sol et faire un chenal  dans l’espace 1. Je creuse et Philippe tire et vide? Le travail avance facilement, le remplissage est fait de sable, argile fine puis argile rouge. Dans l’argile fine juste sous le sable, je trouve un silex verni que je donnerai à Philippe. Nous mettrons des vielles bennes pour faire un muret à l’entrée du passage des espaces. Une fois ce passage rempli nous poursuivons avec les seaux. Nous nous arrêterons une fois  ceux-ci pleins. A notre prochaine séance de désob, notre premier travail sera, brouette et chariot pour vider les seaux. A deux cela fait 6 voyages chacun avec la contenance de 4 seaux. Avant de partir je retourne  au fond de l’espace 3 faire un prélèvement de sable et dégager encore la voûte basse. Dans le sable j’ai remarqué des cristaux brillants et plus ou moins roses, peut être du silex. Je remonte avec le chariot porte benne de Jean Pierre bien utile, je vais essayer de l’améliorer pour éviter qu’il bloque dans les virages. 

Prochaine sortie de remise en forme comme dit Jean Pierre Viard Le samedi 17 octobre.

                 Pierre

La suite au fond de l’espace 3

DESOBSTRUCTION A CAUMONT 19/9/2020

Collectif de travail réseau Salle Du Bateau

Clubs participants en 2020

Méandres     SCOF            ESH            

SSPC.           ARCADE     Abimes

 Sortie du : 19/09/2020                        De 8h30 à 15h30

 Présents : Pierre Beaufils, Yves Leger, Frédérique                     Gost, Luc Tréard et Pierre…. ?        

Prévu 8h30 au parking, j’arrive en retard mais personne, donc pas grave.

Je descends avec le matos, des restes de bois pour le cheminement et le petit chariot pour le transfert des bennes dans la galerie des 3 espaces. En arrivant dans le réseau, je remets en état le parcours dans la salle Peter, (le plus défoncé). Yves me rejoint lorsque je m’apprête à visiter l’avancée des travaux lors de la dernière séance de désob dans les 3 espaces. Il sera suivi de Fred, Luc et du deuxième Pierre. Les équipes se forment, Yves creuse, je tire les bennes que je passe à Pierre 2 qui les vide dans le grand chariot à 4 roues, que nous avons amené dans la salle du Dôme, en bout de la galerie Hans. Luc et Fred évacuent à l’extérieur. Dans la galerie des 3 espaces nous agrandissons les passages. Après la pause déjeuner je remplace Yves et poursuit le travail entre le 2 et le 3 toujours aussi étroit. Une fois dans l’espace 3 je rempli les bennes et comme elles ne reviennent pas assez vite, je déblaie à ma manière, je joue à la taupe je creuse et repousse le tout avec mes pieds vers Yves qui est dans le 2, parfois un peu trop violemment… (mes excuses Yves). Puis ne voyant pas venir Nicolas Lecocq je dégage le monticule de sable bouchant l’extrémité du 3 pour enfin découvrir la voûte descendant dans de l’argile fine donnant sur la suite complètement bouchée. Seul le bout de ma pelle a vu la suite mais elle n’est pas très parlante… ! Il nous faudra attendre avec patience de tout dégager pour savoir de quoi est faite cette suite et la suite de notre aventure. 

Notre petit chariot pour la translation  des bennes est à revoir, bien utile mais il croche dans les virages et verse, il faut lui apporter des modifications au niveau des coins.

Notre prochain travail est de mettre le sol de toute la galerie au niveau de l’entrée de l’espace 1. Cela nous permettra l’accès à la voûte en bout de l’espace 3.

                     Pierre

Prochaine désob : samedi 3/10 à partir de 8h30   

Désob à venir :   17-10 /  31-10 / 7-11 / 14-11 / 5-12 / 12-12

DESOBSTRUCTION AU LIGNIN JUILLET – AOUT 2020

participant SCOF: l’increvable Senior!

Quelques photos du camp interclub – le Picos local…- à 2300m dans les Alpes de Haute Provence pour aller chercher le Graal du -1000 qui doit alimenter la rivière du Coulomp qui coule un peu plus bas…dont la longueur est 20,3 kilomètres. Il conflue avec le Var au niveau du « Pont de Gueydan » sur le territoire de Saint-Benoît, près d’Entrevaux. Le bassin d’alimentation de la source karstique du Coulomp a fait l’objet d’une coloration aux lacs de Lignin le 9 novembre 2013, le colorant (fluorescéine) est apparu le 15 à la source2. Le Coulomp possède un affluent abondant, la Vaïre, dont il reçoit les eaux à Saint-Benoît près d’Annot.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coulomp

On est à -50 et il y a encore de la route à faire!

visez le Schtroumpf en haut à gauche du poster!

DÉSOBSTRUCTION a CAUMONT 1 septembre 2020

Collectif de travail réseau Salle Du Bateau

Clubs participants en 2020

Méandres     SCOF            ESH            

SSPC.           ARCADE     Abîmes

 Sortie du : 01/09/2020                De 13 à 17h30

Présents : Pierre Beaufils, Nathan Fleuret, Noël Philippe.

Cette demi-journée s’est faite sur le pouce, trop pressé de voir la suite. A13h j’étais sur place, pour 14h initialement. J’en profite pour ramener la brouette remise en état par François Messé, merci à lui. A mon arrivée dans le réseau je lève un croquis avec mesures et direction. Mes 2 compagnons arrivent pendant ce temps. Nous nous mettons en place, je creuse en bout de l’espace, Nathan agrandi le passage d’entrée dans l’espace, Noël tire les bennes et les vides dans les seaux. En bout de l’espace le travail est rude, je creuse allongé à bout de bras. Au bout de quelques temps, je teste, ça ne passe pas, mais je distingue l’espace, cela me semble plus grand que le précédent (la suite me dira que j’étais encore optimiste) Je demande à Nathan plus svelte que moi, de faire l’essai, mais ça coince aussi. Je dois élargir. Nouvel essai, je bloque les pieds de Nathan, expiration et nouvelle naissance, il passe se retrouve dans l’espace 2 plus petit que le précédent, avec à l’opposé une voûte basse ne demandant qu’à nous recevoir en creusant un peu. Comme dans l’espace 1 le sol est couvert d’argile craquelée par endroit. Au plafond une diaclase pleine de mondmilch noir qui a dégouliné sur le sol. Elle se prolonge sur la paroi de gauche et Nathan me fait remarquer une chose que je n’ai jamais vu, le mondmilch est cristallisé par la calcite. Il me montre également une partie d’oursin pris dans la masse du plafond, peut être un Hemicidaris cénularis du jurassique inférieur, à confirmer. Je prends quelques photos et n’y tenant plus, trop tentant, Nathan s’empare de la pelle et agrandit le passage. Deuxième naissance, nous tenons tout juste à deux dans ce troisième espace et surprise, pas de suite, un monticule de sable graveleux obstrue le passage. Je fouille avec la pelle mais rien, il y en a sûrement très épais. Cela est peut-être bon signe…! Noël est passé dans l’espace 2 et ne montrera que le bout de son nez dans l’espace 3. Aujourd’hui nous avons atteint les 100m de réseau. Quelle avancée depuis 1972, dommage que les frangins et mon ami Hans ne soient pas là.

Pour poursuivre sans trop de travail il nous faut agrandir la suite de la goulotte, pour le passage d’un chariot porte bidon benne offert par Jean Pierre Viard. Mais avant toute chose pour travailler et avancer dans de bonnes conditions, remettre en état le cheminement jusqu’à la salle du Dôme. Pour se faire, combler les trous avec les débris de carrière, supprimer les surplus d’argile, voir retourner les tôles qui se relèvent, fixation des tôles au sol Je verrai cela à mon retour de vacances.

Un autre point positif et qui fait plaisir à voir, des jeunes comme Chloé et Nathan qui s’intéressent à la recherche et la découverte de nouveaux réseaux, merci au SSPC.

Le fossile.
La suite…

SORTIE SCOF : MALAVAL 26-30 DEC 2018

Sortie inter-club et inter-réveillons en Lozère                                      entre Noël et Nouvel An 2018

SCOF: Louis RENOUARD, Yves MARANG (dit Senior)                         ASP (Associations Spéléologique Privadoise : Julien GENOVESE

Tout d’abord un grand merci à Daniel ANDRE qui nous a hébergés dans son gîte rénové (6 couchages) et nous a passé les clés pour accéder au puits de la Gleyse et autres balades dans le réseau protégé.

Voir la topo en cliquant ici

Rapide chronologie des objectifs et des faits:

Le but initial était de continuer les travaux de désobstruction commencés en 2014 par le SCMNF et poursuivis par l’ASP en août 2018, avec l’espoir de découvrir une nouvelle galerie…

jeudi 27.12 : balade le matin de Senior et Louis pour aller admirer le paysage ensoleillé en haut du Truc/Puech des Bondons (1217m) et reconnaissance des lieux et dépose du matos de désob sur site l’après midi (TPST 2h)

devant la trappe d’accès au puits de la Gleyse – photo Senior

Entrée dans la buse à échelons puis échelles – photo Senior

vendredi 28.12: mystère et boules de gommes pour togner la trémie et en dégager environ 3m3, insuffisants pour pouvoir passer en sécurité sans continuer à jouer à la roulette russe…

Au fond, la trémie…Photo L. Renouard

Retour touristique par les Blanches et Super Blanches, festival d’aragonite et d’excentriques (TPST 8h)

Le crocodile dans les Blanches – photo Senior

Les excentriques inclinées – photo Senior

Fouillis d’aragonite – Photo Senior

samedi 29.12: on décide de s’attaquer virilement à la trémie qui, cédant à la pression de notre volonté, finit par s’ouvrir sur une salle au ciel effondré, comme nous de ne pas déboucher sur une grande galerie pressentie par le courant d’air qui aspirait allègrement les vapeurs d’insecticide…Rapide inspection des alentours et une paroi semble prometteuse avec des concrétions mais il va falloir s’y attaquer au seau et à la pelle pour dégager un passage en profondeur.

La paroi prometteuse pour creuser – PhotoSenior

C’est là pour creuser! Beau surplomb conforté par un pilier maison! -Photo Senior

On démarre à la main…Photo Senior

N’ayant pas les bons outils nous rentrons par la petite traversée puits de la Gleyse – puits de la Roquette, avec ses concrétions bleues et son parcours aérien au dessus de la rivière (TPST 6h)

Les grandes bleues – Photo Senior

Belles coulées surplombant la rivière – Photo Senior

La cascade avant la bifurcation vers la Roquette – Photo Senior

Il faudra y revenir pour bosser et faire en plus la grande traversée depuis l’entrée naturelle de Malaval.

 

15.05.2018 RETOUR A CHENOISE…

Participants: Senior, Louis, Thomas LECOQ

Des conditions de rêve pour faire l’état des lieux malgré une météo optimiste : froid, eau qui dégouline jusque dans les bottes, charogne de marcassin, barrage amont effondré, puits en partie rebouché mais  une rapide  topo permet de constater que nous sommes actuellement au fond du puits 6,50 mètres plus bas que la doline et l’entrée de la grotte principale effondrée. Cette grotte arrivant sur la nappe d’eau vers  -12  il doit nous rester 5-6 mètres maximum  à creuser, ça motive!

L’entrée du trou: ça donne envie!

Un point positif: le ruisseau était très actif avec un bon débit qui disparaissait dans la perte …et nous avons pu laver le matos, une première!

la perte bien spongieuse…

DESOBS 2017 INTERCLUBS AU PYLONE A CAUMONT

COMPTE-RENDUS

sortie désob du 2017-09-21

sortie désob du 2017-09-09

sortie désob du 2017-09-05

sortie désob du 2017-08-19

sortie-désob-du-2017-07-01

sortie désob du 2017-06-10

13.05.2017: et on remet ça ! On va y arriver à retrouver l’accès aux grandes carrières maintenant inaccessibles!

Lisez le compte-rendu: sortie désob du 2017-05-13

Avis aux volontaires: prochaines sorties prévues le 10 juin et le 1er juillet

08.04.2017:  On y prend goût au SCOF d’aller aider nos amis normands!

Un mur de 64 seaux bien remplis à aller vider à 4…(photo Senior)

Le fond nous ouvre les bras! (photo Senior)

Et voici le fond ! Il n’y a plus qu’à creuser et évacuer … (photo Senior)

AVIS AUX BONNES VOLONTÉS:  ICI ON RECRUTE…

Vous voulez en savoir plus, cliquez sur le lien ci-après pour le compte-rendu:  Sortie du 08042017

Et si vous voulez tout savoir sur l’entreprise, voici l’article paru dans SPELUNCA de décembre 2016 qui reprend l’historique de cette désobstruction de longue haleine!

Cliquez sur le lien:    Reseau SDB

DESOB AU PYLONE A CAUMONT 11.02.2017

RESEAU SALLE DU BATEAU A CAUMONT

Le SCOF,  dignement représenté par Isabelle Durand, Peter Naguy, Yves Marang et Yves Léger, est venu prêter main forte le 11.02.2017  à l’équipe du collectif, rencontrée en 2016 lors d’une visite du Pylone, pour les aider à avancer dans la désobstruction du grand réseau qui a fait l’objet d’un article dans le dernier SPELUNCA.

Ci-joint le compte-rendu de l’opération:  CAUMONT_Desob11022017   et la topo :TopoBateauCaumont