Creux du Soucy & Combe Miollans

Participants :
– Bernard le Bihan (SCD, Dijon)
– Franck Chauvin (SCOF, Orsay)
– Vincent Schneider (SCOF, Orsay / SCA, Troyes)

Merci à  Patrick Degouve (SCD, Dijon) pour les préparatifs (topos et plans)
Nota : les coupes et plans sont tirés de l’excellent et très attendu ouvrage à  paraître en juin 2010 « Monographie du réseau de Francheville », à  l’occasion des 60 ans du Spéléo Club de Dijon (détails et inscriptions sur tous les détails du 60ème anniversaire du club sont sur :
http://scdijon.online.fr/ ou sur http://karstexplo.fr/Anniversaire/anniversaireOrganisation.htm). Ouvrage collectif du SCD, les auteurs sont Bernard Le Bihan et Patrick Degouve, avec la collaboration de avec la collaboration de Ch. Durlet, P. Buvot, P. Laureau, D. Lévêque.

L’objectif de cette journée est de reconnaître quelques trous autour de la Combe aux Prêtres, pour voir la faisabilité d’un petit stage équipier dans la région. Nous avons envisagé divers trous tels que le Creux percé, Combe Mialle, Combe Chaignay, Combe Miollans, Soucy (réseau sup), â?¦
Compte tenu de la chasse, de l’hibernation des chauves-souris, des zones natura 2000 & ZNIEF, le choix était vite restreint : ce sera le réseau sup du Soucy, et la Combe Miollans.

Creux du Soucy
Franck a équipé l’intégralité.

Fiche d’équipement :
– P45 : C80 jusqu’à  la base de la salle adventive.
o AN sur arbre, 2br (P30)
o 2sp, MC, 2sp (2sp ?)
– P10 : C15 (C20) pour aller de la base de la salle adventive au lac
o 2sp sur la MC
o 2sp (on peut partir de là , mais contact entre la corde et la roche)
o 2sp plus bas pour optimiser (facultatif)
– Réseau sup :
o Corde en fixe pour l’escalade de la cheminée (22m) ; équipement mono-points, corde gonflée mais en bon état. Si remplacement nécessaire, compter une C40, 8sp. Possibilité (non essayée) d’installer une corde dans un autre passage qui serait plus « plein pot ».
o R6 : C15, AN, 2sp, 2sp
o P10 : C20, AN, 2sp, 2sp
o P7 (P10 ?) : C20, AN+sp (sans MC possible en approche)
Descriptif
Nous avons enchaîné la descente du Soucy, puis la remontée sur la corde en fixe. Après vérification de son état par Franck, nous le suivons et passons dans le boyau. A la sortie du boyau vient le R6 qui donne sur une galerie rectiligne : à  droite la suite du réseau avec les ressauts, à  gauche un petit bout de boyau qui finit sur une partie boueuse et descendante (pas très large, pour moi), en face une escalade faite par Franck, qui donnerait sur une autre galerie (non visitée) d’après la topo.

Les ressauts nous amènent ‘ en suivant une faille ‘ au bout de la galerie, qui d’après la topo est juste au dessus du lac et du siphon amont. A la base du P7, un passage sur la droite ‘ bas et étroit (pour moi) ‘ amène (après un passage dans la boue liquide) à  une petite galerie parallèle étroite (en 1 m de large) et de quelques mètres de hauteur. A l’extrémité de cette galerie un passage impénétrable se présente à  sa base laissant passer l’eau, alors qu’au sommet semble se dessiner le départ d’un méandre accessible par une escalade de 2 mètres (hauteur de la galerie 3 m environ). Le départ du méandre se fait vers la gauche, c’est-à -dire dans l’axe du siphon amont du Soucy, vers l’amont. Vincent fait demi-tour ici.

Gouffre de la Combe Miollans
Localisation & accès
x : 791,45 ; y : 2280,37 ; z : 470 m
Dév. : 65 m ; déniv. : -46 m.
Le gouffre de la combe Miollans s’ouvre en rive droite de la combe qui, autrefois, portait le même nom. Aujourd’hui, la nouvelle toponymie semble être combe Vachot. Quelque soit le nom, il faut la remonter sur 400 m jusqu’à  une petite sente qui mène directement à  la cavité.
L’entrée de la cavité est protégée par un grillage qui l’encercle.
Les deux cartes ci-dessous montrent la position de Francheville (croix rouge) et du gouffre.

Topo
(tiré de « Monographie du réseau de Francheville »)
L’orifice du gouffre (3 x 1,5 m) est un puits de 4 mètres. A sa base, une courte galerie déclive aboutit à  un ressaut de 5 m entre des blocs peu stables. Après quelques passages bas, deux petits ressauts, une courte galerie mène à  un carrefour.
A droite, on se heurte à  la base d’une cheminée de 8 m sans suite. Peu avant, un petit boyau rejoint une diaclase suivi d’un puits de 5 mètres rebouché par un bloc, le fond étant impénétrable.
A gauche, une courte escalade de 3 mètres donne accès à  une salle qui plonge aussitôt dans un puits de 7 mètres. Une galerie déclive, en partie désobstruée, rejoint le sommet du puits suivant (16 m, -25 m). Au bas, on atteint un niveau de galeries occupé par un épais remplissage argileux. Des désobstructions dans ce dernier ont été tentées aux deux extrémités du conduit. L’une d’elle a permis de descendre de 6 m (-46 m).
Il est à  noter qu’à  l’origine, un puits de 11 m doublait l’actuel P.7. Mais celui-ci, ébouleux, était dangereux, c’est pour cette raison qu’il a été condamné par des madriers.
L’entrée du gouffre est creusée dans le calcaire grenu, mais dés la base du ressaut de 4 mètres, on retrouve le comblanchien. D’après un levé géologique détaillé réalisé par H. Tintant, la cavité se développe près d’une faille, dans un compartiment effondré entre deux lanières surélevées.
Bibliographie : MUGNIER, Claude (1966) : « Les recherches en Bourgogne du Spéléo-Club de Dijon » – Spelunca 1966 n°2, p.109
Remarques :
– Attention aux chutes de pierre après le ressaut d’entrée : le passage vertical suivant (à  la base de la salle) est l’entonnoir qui collecte les éboulements)
– Le risque de chute de petits cailloux est omniprésent dans ce gouffre. Les spéléos sont d’autant plus exposés qu’il existe des passages superposés, ou alors qui s’enchainent selon l’écoulement des cailloux.
Fiche d’équipement
– Ressaut d’entrée : peut se désescalader, mais une C10 (AN sur arbre) est la bienvenue pour sécuriser, ou si neige/verglas
– Ensuite, tous les puits s’enchainent, et une C60 est suffisante pour aller au fond.
Observations
La visite du Gouffre de la Combe Miollans a été l’occasion de rencontrer plusieurs chauves-souris, dont ‘ fait relativement rare ‘ deux spécimens en accouplement !

Vince

29548total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.